David Bismuth

Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dès l’âge de 14 ans, David Bismuth en ressort quatre ans plus tard avec son prix de piano et de musique de chambre à l’unanimité. Le magazine « Pianiste » le désigne comme l’un des dix pianistes français les plus doués de sa génération. Son jeu lumineux et profond, où se conjuguent science de l’architecture et poésie du timbre, est salué par la critique.

En 2013, il est invité à la  Folle Journée de Nantes consacrées à la musique française, ainsi qu’à Venise, au Palazzeto Bru Zane (dans un répertoire romantique français). Il se produit en avril 2014 à la salle Pleyel sous la direction de Cornelius Meister avec l’Orchestre de Paris. La même année, il est en tournée dans les principales villes de Chine.

 

Ces dernières saisons, David Bismuth s’est produit avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse ou l’Orchestre de Nice, sous la direction de chefs tels Andris Nelsons, Jaap van Zweden, Jean-Christophe Spinosi, Cornelius Meister, Michel Plasson ou Fayçal Karoui.

La musique française occupe une place de choix dans sa discographie (label AmeSon), aujourd’hui riche de cinq enregistrements, à travers notamment plusieurs mises en miroirs de compositeurs tels que Franck et Fauré, Debussy et Dukas ou Rachmaninoff et Saint-Saëns (**** Classica). Il met également Bach à l’honneur avec un CD intitulé « B.A.C.Hianas & Transcriptions » (FFFF Télérama) ainsi qu’avec l’album « Bach Père et Fils » publié en mars 2014 et salué par la critique (Pianiste « Maestro »).