Ensemble de Jeunes Voix Aposiopée

Fondé en 2004 par Natacha Bartošek, qui en assure la direction musicale et artistique, l’Ensemble de jeunes voix Aposiopée se construit à ses débuts une identité de répertoire et de couleur : maîtrise de la phonétique des langues de Bohême-Moravie, couleur particulière du choeur, mélangeant les voix d’enfants et de jeunes filles. Rompu à l’interprétation de la musique tchèque en langue originale (Dvořák…), l’Ensemble se constitue parallèlement un répertoire choral plus connu avec des oeuvres de Britten et de musique sacrée française (C. Saint-Saëns…), qu’il élargit à la musique médiévale (Jeux de Fleury…), ainsi qu’à la musique du XXIe siècle (créations de P. Jakubowski…).

Aposiopée a réalisé les créations françaises du cycle de chants Les Petites reines de Janáček, a interprété Salle Gaveau et au Studio de l’Opéra Bastille la cantate de chambre de Martinů L’Éveil des sources, méconnue en France. Outre ses nombreux concerts à Paris et ailleurs en France, Aposiopée est invité en 2011 à réaliser une série de concerts en hommage à Jehan Alain (Festivals Toulouse les
Orgues, Callinet en Alsace…). Depuis 2008, l’Ensemble organise chaque année une résidence à Saintes durant le Festival et s’y produit régulièrement depuis 2013.
Aposiopée rassemble des enfants et des jeunes gens s’investissant dans l’art choral et vocal et a pour objectifs de former avec un maximum d’exigence de qualité musicale, d’innover et d’élargir le répertoire pour jeunes voix, de susciter la création contemporaine.
C’est une filière voix qui permet de pratiquer la musique en amateurs éclairés et de préparer une carrière professionnelle.

Site internet

L’Ensemble Aposiopée se développe depuis ses débuts en partenariat avec le Centre tchèque de Paris où il est en résidence.