Aude Caulé Lefèvre, violon

Aude Caulé-Lefèvre obtient son prix instrumental au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Elle y effectue ensuite un cycle de perfectionnement afin d’y approfondir sa pratique du quatuor à cordes. Pendant cette période, elle se forme au contact de grands maîtres : Quatuor Borodine (V. Berlinski), Alban Berg (G. Pichler, V. Erben), Quatuor Hagen (Rainer Schmidt). Membre du Quatuor Satie, alors soutenu par Proquartet, elle est lauréate du concours de Trondheim (Norvège) et du concours international de Banff (Canada-2000).Participant régulièrement à de nombreux festivals de musique de chambre (abbaye de La Prée, abbaye de Noirlac, château de L’Emperi), elle est invitée à jouer au sein de formations de chambre diverses et partage ces moments avec J.M. Luisada, D. de Williencourt, P. Meyer… Son engagement depuis de nombreuses années en tant que premier violon du Quatuor Archinto lui permet d’explorer le large répertoire du quatuor à cordes et d’y développer l’expression si particulière du jeu sur cordes en boyaux qu’elle pratique également. Cette démarche l’amène à participer à de nombreux projets autour de la période dite «classique-romantique ». En 2011 Aude Caulé-Lefèvre s’implique, en tant que violon solo et en collaboration avec le musicologue Remy Campos, dans une recherche concernant les pratiques de jeu au début du 19ème siècle (Festival de la Chaise-Dieu). Attirée par l’enseignement au contact régulier du pédagogue et violoniste Christophe Poiget, Aude Caulé-Lefèvre est titulaire du Certificat d’Aptitude (année 2000). Elle est nommée professeur titulaire au C R R de Cergy-Pontoise en 2003 puis en 2013 au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Bourg La Reine. Elle participe depuis lors à la dynamique ainsi qu’au développement du département des cordes dans cet établissement. Elle joue régulièrement avec l’ensemble Pygmalion et a été recrutée en tant que violon co-soliste au sein d’ Insula Orchestra (dirigé par L. Equilbey) au moment de la création de l’ensemble en 2012.