Abbatiale – Abbaye aux Dames

L’église primitive et son plan en croix latine était de dimension plus modeste que l’édifice actuel. Les murs étaient moins hauts et peu épais et l’ensemble était couvert d’une charpente en bois.

Celle-ci connaît d’importantes transformations de la fin du XIe siècle jusqu’au milieu du XIIe siècle. Un clocher est édifié et une nouvelle façade est reconstruite un peu en avant de celle du XIe siècle. Le plan d’origine ne devant plus convenir aux exigences liturgiques, le vaisseau principal est unifié et couvert de coupoles. Ces dernières sont ruinées par l’incendie de 1648. Des plafonds en bois ont aujourd’hui remplacé la couverture de pierre romane.

Joyau de l’art roman saintongeais, la façade occidentale a été élaborée au XIIe siècle.

Le style développé sur celle-ci se diffuse dans toute la Saintonge (A Colombiers, Marignac ou Avy-en-Pons, mais aussi sur l’église d’Aulnay, au nord du département de la Charente-Maritime).

L’élégante silhouette du clocher s’élève, avec son dôme de forme conique et recouvert d’écailles de pierre, qui rappelle la forme d’une pomme de pin. Le décor sculpté est riche et foisonnant. On retrouve la Pesée des Âmes et les Saintes femmes au Tombeau ainsi que des personnages et des animaux mêlés à des végétaux.