Alexis Kossenko, flûte et direction

Né à Nice en 1977, Alexis Kossenko est aujourd’hui considéré comme l’une des figures majeures de la flûte, en même temps qu’un des chefs d’orchestre les plus passionnants dans la génération montante. Il se produit en soliste dans un répertoire qui va de Vivaldi à Khatchaturian en passant par les concertos de Mozart. Il a ainsi joué récemment à la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie de Stockholm, le Wigmore Hall…

Fin connaisseur de toutes les formes historiques de son instrument, Alexis Kossenko joue aussi bien la flûte moderne que la flûte baroque, les flûtes classiques et romantiques, et la flûte à bec. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Paris, Alexis Kossenko est lauréat du concours Rampal 2000.

Il est actuellement le premier flûtiste de La Chambre Philharmonique (dir. Emmanuel Krivine), du Concert Spirituel (Hervé Niquet), de l’Ensemble Matheus (dir . Jean-Christophe Spinosi), de Gli Angeli Genève (Stephan MacLeod), et depuis peu de l’Orchestre des Champs-Élysées (Philippe Herreweghe).

En tant que chef d’orchestre, Alexis Kossenko a été invité par le European Union Baroque Orchestra, B’Rock, Le Concert d’Astrée… Mais c’est à la tête de l’orchestre Les Ambassadeurs (dont il est le fondateur) qu’il mène ses projets les plus significatifs, comme la nouvelle série discographique « per l’orchestra di Dresda » pour Alpha (dont le 1er volume, consacré à Vivaldi, a reçu les éloges unanimes des critiques) et un travail en profondeur sur l’oeuvre de Rameau, Purcell, CPE Bach, Mozart et Rossini.

Site Internet