Anneke Scott, cor

Anneke Scott est rapidement devenue une des cornistes jouant le cor naturel les plus demandées. Après des études à la Royal Academy of Music à Londres, elle obtient des bourses pour poursuivre ses études en France et en Hollande, où elle se consacre essentiellement aux différents aspects du cor ancien. Depuis qu’elle a terminé ses études à la Royal Academy of Music en 2000, elle a joué avec des ensembles spécialisés sur instruments anciens en Grande Bretagne et dans toute l’Europe. Elle est premier cor de l’ensemble de Harry Christopher « The Symphony of Harmony and Invention » (l’orchestre « The Sixteen ») et joue régulièrement avec The English Concert, The Hanover Band, Freiburg Baroque, The Early Opera Company et Concerto Caledonia. Elle a aussi joué avec The Academy of Ancient Music, Concerto Copenhagen, English Baroque Soloists, Europa Galante, The Kings Consort, The Orchestra of the Age of Enlightenment, l’Orchestre des Champs Elysees et Opera Fuoco.  Depuis longtemps elle a un intérêt particulier pour la musique de chambre et fait partie de l’ensemble « The Etesian ». Dans cet ensemble, elle rencontre la pianiste Kathryn Cok avec qui elle décide de former un duo spécialisé dans la musique classique et romantique pour cor et piano. Une partie importante des activités d’Anneke Scott est aussi la recherche. Récemment, elle a été invitée à étudier pour un « PhD » et à donner cours de cor ancien au Centre pour la musique ancienne à l’université de Birmingham. Elle a aussi eu le grand privilège d’être invitée à la « Bate Collection » à Oxford pour y jouer un concert sur un des magnifiques cor originaux de leur collection, un Hofmaster datant du milieu du 18ème siècle. De l’autre côté de ses activités, elle joue aussi de la musique contemporaine avec le London Sinfonietta et a participé a des enregistrements avec le Nigel Waddington Big Band.
Anneke Scott est cor solo à l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique (direction John Eliot Gardiner).