Camille Thomas

Camille Thomas

Camille Thomas, la « nouvelle étoile du violoncelle » selon Danmarks Radio, a remporté de nombreux concours nationaux et internationaux dont le Concours Edmont Baert, le Concours Léopold Bellan, le 7ème concours International Antonio Janigro, etc.

Nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation Soliste instrumental de l’année 2014, la jeune violoncelliste franco-belge a été choisie pour représenter la Belgique au Concours de l’Union européenne de radiotélévision où elle a remporté le 1er Prix et fut nommée «New Talent of the Year 2014».

Invitée des plus grandes salles, Camille Thomas collabore avec de nombreux orchestres dont l’Orchestre Philarmonique de Baden Baden, le Brussels Philharmonic Orchestra, l’Orchestre des Nations-Unies, sous la baguette de chefs tels que Theodor Guschlbauer, Jean-Christophe Ferreaux, Pavel Baleff, Kriistina Poska ou Antoine Marguier…

Parallèlement à ses activités de soliste, elle se passionne pour la musique de chambre. En 2011 et 2012 elle est sélectionnée pour participer à l’International Music Academy Switzerland dirigée par Seiji Ozawa.

Son premier disque «A Century of Russian Colors» pour le label Fuga Libera sorti en mai 2013 a été très remarqué par la critique internationale. Son prochain enregistrement «Réminiscences» sera consacré à la musique française et sortira à l’automne 2016 pour le label La Dolce Volta avec le pianiste Julien Libeer.

Elle est très reconnaissante du soutien de différentes fondations comme la Fondation Banque Populaire Natixis, la Fondation Bleustein-Blanchet pour la Vocation, la DAAD (Deutscher Akademischer Austauschdienst), Villa Musica, l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes Acédmiques, LiveMusicNow, la Carl-Flesch Akademie et la Sinfonima Stiftung de Mannheim.