Christine Busch

Née à Stuttgart, elle grandit à Mössingen / Tübingen. Boursière de la Studienstiftung des Deutschen Volkes (le fonds d’études du peuple allemand) et du Deutschen Akademischen Austauschdienstes (l’office allemand d’échanges universitaires), elle étudie auprès de Wolfgang Marschner et de Rainer Kussmaul à Fribourg, de Boris Kuschnir à Vienne et de Nora Chastain à Winterthur; à cette époque, elle travaille déjà avec le Concentus Musicus Wien (Nikolaus Harnoncourt et ses musiciens), l’Orchestre de chambre d’Europe et le Freiburger Barockorchester.

Depuis, elle se produit en soliste et au sein de formations de musique de chambre, avec un égal succès au violon «moderne» et au violon «baroque», lors de festivals en Europe, aux États-Unis, au Japon et en Australie. Comme Konzertmeister, elle collabore avec Philippe Herreweghe et le Collegium Vocale Gent, ainsi qu’avec Kay Johannsen à Stuttgart.

Christine Busch peut être entendue sur de nombreux enregistrements, publiés par les labels Harmonia Mundi France, Dabringhaus und Grimm et CPO, avec des ensembles comme l’Akademie für Alte Musik Berlin, la Camerata des 18. Jahrhunderts et Salzburger Hofmusik. De 1997 à 2000, elle enregistre principalement avec l’Ensemble Explorations: parmi d’autres parutions, citons les sonates pour cordes de Rossini, le quintette à cordes de Boccherini, l’octuor de Mendelssohn et des oeuvres de Dvořák (les Bagatelles et le quintette à clavier op.81), joués sur des instruments d’époque (par exemple, des cordes en boyau et un piano Steinway de 1847 pour Dvořák).

Chez Carus Verlag Stuttgart paraissent en 2003 les sonates de Johann Sebastian Bach pour violon et clavecin obligé (avec Kay Johannsen) et en 2005 un disque consacré aux quatuors de Joseph Martin Kraus avec le Quatuor Salagon, son quatuor à cordes, qui connaît un grand succès ; cet ensemble joue également sur instruments d’époque et navigue dans un répertoire allant principalement de Haydn à Mendelssohn. Récemment, elle a enregistré avec France Springuel et Jan Vermeulen les trios à clavier de Schubert et le quintette La Truite de Schubert pour le label Etcetera. En outre, elle collabore régulièrement avec l’ensemble Epos en Autriche.

De 1997 à 2000, Christine Busch enseigne à la Hochschule der Künste de Berlin; en 2000, elle est appelée à enseigner à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst de Stuttgart.

En savoir plus

Site de Christine Bush