Jean-Philippe Thiébaut, hautbois

Jean Philippe Thiébaut est né à Versailles en 1965. Il débute le hautbois à l’âge de sept ans, avec Gaston Longatte, au Conservatoire National de Région Versailles.

Entre 1980 et 1984, il obtient un premier prix de hautbois des CNR de Versailles, Bordeaux et Rueil-Malmaison. Il poursuit ses études avec Maurice Bourgue au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient en 1989 un 1er prix de hautbois et de musique de chambre.

La même année, il obtient une bourse pour étudier avec le Quatuor Zelenka (2 hautbois, basson, clavecin) au Banff Center School of Fine Arts au Canada. Pendant ce séjour de trois mois, il débute le hautbois baroque.

A cette occasion, il travaille également avec Gyorgy Sebok (pianiste), Robert Aïtken (flûtiste), John Gibbons (pianiste et claveciniste). En 1990, avec le Quatuor Zelenka, il enregistre un disque consacré à des œuvres de J.D. Zelenka, G.F. Haendel et J.M. Leclair.

Depuis 1993, il est Hautbois-solo à l’Orchestre National d’Ile de France (direction Yoël Levy).

Il a l’occasion de jouer régulièrement avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France.

Depuis 1990, il est Hautbois-solo à l’Orchestre des Musiciens du Louvre-Grenoble (Direction : Marc Minkowski), avec lequel il fait de nombreux enregistrements et tournées en France et à l’étranger.

Il a également joué à plusieurs reprises avec : L’Ensemble Mosaïque (Direction : Christophe Coin), Les Talens Lyriques (Direction : Christophe Rousset), La Grande Écurie et la Chambre du Roy (Direction : Jean-Claude Malgloire), Le Parlement de Musique (Direction : Depuis Octobre 2007, il est de La Chambre Philharmonique (Direction : Emmanuel Krivine).

Titulaire du CA (Certificat d’Aptitude pour l’enseignement du hautbois), enseigne de 1990 à 1993 au Conservatoire de Châteauroux, de 2001 à 2007, au Conservatoire 7e arrondissement à Paris.

En 2004, il enregistre pour Bayard Musique un disque consacré œuvres pour hautbois et orgue (Bach, Vivaldi, Franck, Rachmaninov…).

En mai 2006, il fonde, avec les membres de l’Orchestre National d’Ile de France, le Concert en L’Isle. Cet ensemble, né d’une amitié entre musiciens, leur permet d’explorer le répertoire du XVIIe et XVIIIe en le jouant sur des instruments originaux.