Laurence Equilbey (2015, 2017)

Chef d’orchestre, directrice musicale d’Insula orchestra et d’accentus, Laurence Equilbey est reconnue pour son exigence et son ouverture artistique. Ses activités symphoniques la conduisent à diriger les orchestres de Lyon, Bucarest, Varsovie, Café Zimmermann, Brussels Philharmonic, Akademie für alte Musik Berlin, Concerto Köln, Camerata Salzburg, Mozarteumorchester Salzburg, les orchestres philharmoniques de Liège, Leipzig, Francfort, etc.

Elle a dirigé récemment les opérasAlbert Herring de Britten (Opéra de Rouen Haute-Normandie et Opéra Comique), Der Freischütz de Weber (Opéra de Toulon), Sous apparence (Opéra de Paris) et Ciboulette de Reynaldo Hahn (Opéra comique).

L’Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie (Athalie de Mendelssohn en 2015) est régulièrement sous sa direction. Depuis 2009, elle est avec accentus artiste associée à l’Orchestre de chambre de Paris, qu’elle retrouve en 2015 à l’Opéra Comique pour Ciboulette de Reynaldo Hahn et à la Philharmonie de Paris pour le Stabat Mater de Dvořák. Elle travaille également avec le Grand Théâtre de Provence et en compagnonnage à la Cité de la musique/Philharmonie de Paris.

Avec Accentus, Laurence Equilbey continue d’exprimer le grand répertoire de la musique vocale et soutient la création contemporaine. Leurs nombreux enregistrements (naïve) sont largement salués par la critique. Elle est aussi directrice artistique et pédagogique du département supérieur de jeunes chanteurs|CRR de Paris.

Répertoire joué avec le Jeune Orchestre de l’Abbaye

Janvier 2015

MOZART
Die Zauberflöte ouverture
Krönungsmesse (messe du couronnement) KV 317

SCHUBERT
Symphonie n°4 « tragique »