Orchestre National des Pays de la Loire

L’Orchestre National des Pays de la Loire

Créé à l’initiative de Marcel Landowski, directeur de la Musique au ministère de la Culture, cet orchestre présente la particularité d’avoir son siège dans deux villes avec sa centaine de musiciens répartis par moitié à Angers et à Nantes.

Pierre Dervaux fut son premier directeur musical. Il lui imprima d’emblée une “couleur française” marquée par les enregistrements de Vincent d’Indy, Henri Rabaud et Gabriel Pierné. Cette orientation fut poursuivie par Marc Soustrot qui lui succéda pendant seize ans, de 1978 à 1994. Avec lui l’orchestre fit de nombreuses tournées (USA, Pologne, Roumanie, Italie, etc.). Le Néerlandais Hubert Soudant, directeur musical de 1994 à 2004, donna à cet orchestre de nouvelles bases, privilégiant le répertoire viennois (Mozart, Haydn, Beethoven) et élargit son audience. L’orchestre devint “national” en 1996 et donna des concerts en Allemagne, en Hongrie, à Salzbourg et en Chine. Le Brésilien Isaac Karabtchevsky est le quatrième directeur musical.

Dès son arrivée en 2004, il crée, à côté de l’orchestre, un chœur amateur afin d’élargir le répertoire aux grandes oeuvres vocales et aux oratorios et de nouer un lien plus fort entre l’orchestre et le public. Isaac Karabtchevsky privilégie le grand répertoire de la fin du xix e siècle et du début du xx e siècle (Tchaïkovski, Mahler, Stravinski, Bartok). Sous sa direction, l’orchestre effectue une tournée triomphale dans les principales villes allemandes (Cologne, Düsseldorf, Nuremberg…).

Il crée un choeur amateur aux côtés de l’orchestre qui lui permit d’aborder un nouveau répertoire (oratorios, messes, oeuvres vocales). En avril/mai 2008, l’orchestre fait une tournée de concerts en Chine (Qingdao,Pékin, Hong-Kong) sous la direction d’Alain Lombard et un concert au Japon pour les Folles Journées de Tokyo et donne un concert à Niigata, ville jumelée avec Nantes.

En septembre 2010, le chef d’orchestre américain John Axelrod est nommé directeur musical de l’Orchestre National des Pays de la Loire. Les programmes proposés par John Axelrod sont à son image : Ouverts sur le Monde ! En février 2011, sous sa direction, l’ONPL a animé la soirée des Victoires de la musique classique et du jazz à la Cité des congrès de Nantes et, en mai 2012, la soirée de gala des International Classical Music Awards (ICMA). En février 2013, Pascal Rophé est choisi pour succéder à John Axelrod. Il est directeur musical désigné de l’ONPL depuis septembre 2013 et sera directeur musical de plein exercice à partir de septembre 2014. Né à Paris, Pascal Rophé apporte depuis plusieurs années une contribution importante aux grandes oeuvres du répertoire d’orchestre, de Wolfgang Amadeus Mozart à Claude Debussy en passant par Franz Schubert et Richard Wagner.

Le chef d’orchestre
En mai 2011, il devient le plus jeune chef et directeur artistique de l’Orchestre National d’Athènes. Désigné en 1999 comme « le jeune musicien de l’Année » par l’association grecque des critiques. Il remporte en 2000 le Premier prix du Premier Concours international de Direction d’orchestre de Bad Hombourg (Hesse) et le Premier prix du Concours International de direction d’orchestre Dimitri Mitropoulos.

Le violoniste
Repéré en 1982 par le flûtiste Alain Marion, de passage pour un concert, Teddi Papavrami est invité en France et devient l’élève de Pierre Amoyal au Conservatoire National Supérieur de Paris. A la fin de son parcours d’étudiant à l’âge de 15 ans, c’est seul que Tedi poursuivra son développement musical et instrumental. A la faveur de plusieurs prix, Tedi entame à partir des années 1990 une carrière de soliste et de musicien de chambre. Il a collaboré depuis en tant que soliste avec des chefs d’orchestre tels que K. Sanderling, A. Papano, A. Jordan, E. Krivine, M. Honeck, F.X. Roth, Th. Fischer, G. Varga, M. Aeschenbacher… En musique de chambre, il a été durant 9 ans membre du Quatuor Schumann : formation avec piano. Il s’est produit en concert avec des partenaires tels que Philippe Bianconi, Nelson Goerner, Maria Joao Pires, Martha Argerich, Garry Hofmann, Marc Coppey, Paul Meyer ou Lawrence Power. Depuis 2011 il poursuit un travail autour des Sonates et Trios avec piano de Beethoven en compagnie du violoncelliste Xavier Phillips et du pianiste François Frédéric Guy avec lequel il se produit très régulièrement. Désormais installé à Genève en Suisse, Tedi occupe un poste de professeur de violon à la H.E.M. depuis septembre 2008. Il joue sur l’un des deux violons construits à son attention par le luthier Christian Bayon