L’édition 2016

L’édition 2016 du Festival de Saintes se place sous le signe des retrouvailles : Véronique Gens n’était pas revenue à Saintes depuis les Leçons de Ténèbres données il y a plus de vingt ans avec Christophe Rousset.
L’Ensemble Mala Punica champion de l’Ars Subtilior partout dans le monde revient avec un programme à la signification très actuelle.
Retour d’un chef-d’oeuvre : les Vêpres de Monteverdi n’ont pas été jouées depuis 30 ans au festival. C’est la Tempête, jeune ensemble mais néanmoins déjà très remarqué, sous la direction de Simon-Pierre Bestion, qui aura l’honneur d’interpréter ce chef-d’œuvre. Françoise Rivalland, Marc Minkowski, l’ensemble Intercontemporain ou Graindelavoix seront aussi de retour pour cette édition.
De jeunes interprètes et de jeunes ensembles comme Jean-Luc Ho, Camille Thomas, L’Achéron,
l’ensemble Masques ou les Cyclopes viendront, eux, se produire à Saintes pour la première fois.
Après une courte absence de deux ans, la Cappella Mediterranea, sous la direction de Leonardo García Alarcón nous donnera un pasticcio d’airs de Cavalli.
Mais Saintes, ce sont également des artistes en résidence avec Vox Luminis qui donnera King Arthur de Purcell (une première au festival), Nevermind, le JOA dans la Symphonie Fantastique de Berlioz, l’Orchestre des Champs-Élysées sous la direction de Philippe Herreweghe, last but not least…

Stephan Maciejewski, directeur artistique

Télécharger la plaquette