Désigné par le magazine Pianiste comme l’un des dix pianistes français les plus doués de sa génération, David Bismuth est salué par la critique pour son jeu lumineux et profond, où se conjuguent science de l’architecture et poésie du timbre.

En 2017 et 2018, deux nouveaux albums viennent enrichir sa discographie : le premier pour piano seul, consacré à « Beethoven et ses maîtres ». Le second, « Paris 1900 » en duo avec la violoniste Geneviève Laurenceau. David Bismuth a fait ses débuts avec orchestre en Russie et à la Philharmonie de Paris. Ces dernières saisons, il s’est produit avec plusieurs orchestres français sous la direction de chefs renommés. Il a également participé à de nombreux festivals en France comme à l’international.

Chambriste recherché, il partage la scène avec d’autres artistes et s’associe pour des concerts lectures. Accordant une place de choix à la musique française, la discographie de David Bismuth est aujourd’hui riche de nombreux enregistrements.

Initialement formé au Conservatoire de Nice, David Bismuth a intégré dès l’âge de 14 ans le CNSMD de Paris. Il s’est ensuite perfectionné avec Monique Deschaussées, héritière d’Alfred Cortot, et avec Maria João Pires, dont la rencontre l’a beaucoup enrichi et inspiré. Les deux artistes ont eu depuis l’occasion de se produire à 4 mains et à 2 pianos. David Bismuth a été son assistant durant plusieurs années à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique, dont il reste artiste associé. Par ailleurs, il donne de nombreuses masterclasses chaque année, notamment en Russie, dans le cadre des « Educational Centers for
Musicians ».