Née aux Pays-Bas en 1975, la soprano Kelly God a étudié le chant auprès du Professeur Mya Besselink au Conservatoire de Maastricht, où elle obtient brillamment les prix de concert et d’opéra. Kelly God a bénéficié de nombreuses masterclasses en interprétation du lied, notamment auprès de Elly Ameling, Semjon Skigin und Rudolf Janssen. Elle a gagné de nombreux prix, tels que le concours Erna Spoorenberg pour les oratorios, le renommé prix d’opéra Henriette-Hustinx de Maastricht et le concours du Belvédère à Vienne. En dehors des salles d’opéra, la soprano s’est produite régulièrement avec des orchestres renommés comme l’orchestre de chambre du Württemberg à Heilbronn, le Holland Symfonia, le Het Noord Nederlands Orkest, le Het Limburgs Symfonie Orkest, le Het Brabants Orkest et le Het Gelders Orkest, notamment dans le Requiem de Verdi, l’oratorio La Création de Haydn, la 9e Symphonie et la Missa Solemnis de Beethoven. Elle reçut l’un de ses premiers grand succès dans le rôle de Magda Sorell dans The Consul de Menotti. Déjà pendant ses études, Kelly God fut invitée par le Stadttheater Giessen dans le rôle de Micaëla du Carmen de Bizet et par la Ville de Salvador de Bahia au Brésil, dans le rôle d’Agathe du Freischütz. Le Theater Erfut l’engage pour la saison 2002/2003, où elle se fait particulièrement remarquer dans les rôles de Adriana Lecouvreur, Donna Anna dans Don Giovanni, Hanna Glawari dans Die Lustige Witwe, Maria Stuarda dans l’opéra du même nom, la Kurfürstin Marie dans Der Vogelhändler, Amazily dans Fernando Cortez, Cook dans Waiting for the Barbarians et la Feldmarschallin dans Der Rosenkavalier. Au Erfurter Domstufen-Festspielen, elle incarne Maria dans le Friedenstag de Strauss et Nedda dans I Pagliacci. Depuis la saison 2006/2007, Kelly God est engagée en tant que jeune soprano dramatique au Staatsoper Hannover, où elle a interprété notamment sur scène la Feldmarschallin dans Der Rosenkavalier , Liù dans Turandot, Elisabeth dans Tannhäuser, Gutrune dans le Götterdämmerung, Freia dans Das Rheingold, Contessa dans Le Nozze die Figaro, Ellen Orford dans Peter Grimes, Giorgetta dans Tabarro, Katharina Ismailova dans Lady Macbeth von Mzenks, Jenufa et Tosca dans der Gleichnamigen Opern et en tant que Sieglinde dans Die Walküre. À l’occasion du jubilée célébrant le 50e anniversaire du Het Nationaal Ballet Amsterdam, Kelly God a chanté les Vier letzten Lieder de Richard Strauss (dans une chorégraphie de Rudi van Dantzig). C’est avec beaucoup de succès que Kelly God a chanté le rôle d’Amelia dans Un Ballo in Maschera et de Sieglinde dans Die Walküre au De Nationale Reisopera de Enschede en 2010. En 2013 Kelly God a débuté dans le rôle de Gerhilde dans Die Walküre à l’Opéra National de Paris. Dans la saison 2015/2016, on a pu entendre Kelly God à Hanovre dans le rôle de Agathe dans Der Freischütz et dans celui de Gertraud dans Der Traumgörge. En août 2016, Kelly God a chanté le rôle de Tosca dans l’opéra du même nom dans le cadre du Domstufen Festspielen de Erfurt. En 2017, elle a chanté à Hilversum avec le Radio Filharmonisch Orkest le Requiem de Willem Jeths.