Philippe Hersant

Prochains évènements :

Philippe Hersant est né à Rome en 1948. Il vit et travaille à Paris.

Après ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a été l’élève en composition d’André Jolivet, il a été boursier de la Casa Velasquez à Madrid de 1970 à 1972 puis de la Villa Médicis à Rome de 1978 à 1980.

Producteur à France Musique de 1973 à 2005.

Il a été compositeur en résidence auprès de l’Orchestre National de Lyon (1998-2000), de l’Orchestre National des Pays de la Loire (2007-2009), de l’Orchestre de Bretagne (2008-2010), du Festival des Forêts (2015-2018), du Festival de Besançon et de la Cité de la Voix à Vézelay (2016-2018), du Festival Aspects des Musiques d’aujourd’hui à Caen (2017).

Il a été la tête d’affiche du Festival Présences de Radio France en 2004. Outre la création de son Concerto pour violon et celle d’Éphémères pour piano, une vaste rétrospective de ses œuvres a été proposée à cette occasion.

Il a été compositeur invité du Festival Ombres et Lumières de Clairvaux (2011-2016). Ses actions auprès des détenus de la Centrale de Clairvaux ont donné naissance à plusieurs œuvres chorales (Instants limites, Métamorphoses, Kitoo, Résurrection).

Entre 2006 et 2017, il a effectué trois mandats d’administrateur de la SACD, où il a présidé la commission Musique à trois reprises.
Il est membre des conseils d’administration de l’Ensemble vocal Aedes, de la Compagnie La Tempête et de l’Orchestre de Chambre de Paris.
Il est président de l’Association Jeunes Talents, reconnue d’utilité publique, et président du jury Musique de la Fondation d’Entreprise Banque Populaire.

Son catalogue est riche de près de deux cents œuvres pour des formations très diverses : musique instrumentale soliste, musique de chambre, orchestre, chœur. Il est l’auteur de trois opéras : Le Château des Carpathes (1992), commandé par le Festival de Montpellier et de Radio France, Le Moine noir (2006), commandé par l’Opéra de Leipzig et Les Éclairs, sur un livret de Jean Echenoz (2021), commandé par l’Opéra Comique.

Il a également écrit une musique de ballet pour l’Opéra de Paris, Wuthering Heights (2002) sur une chorégraphie Kader Belarbi, des Vêpres de la Vierge (2013) commandées par Notre-Dame de Paris pour le 850ème anniversaire de la cathédrale et un opéra choral, Tristia, commandé par Teodor Currentzis et l’Opéra de Perm en Russie.

À cela s’ajoutent un grand nombre de musiques de scène et de musiques de film (dont celle de Être et avoir de Nicolas Philibert).

Largement reconnu dans le monde musical, il s’est vu décerner de nombreuses distinctions : Grand Prix musical de la Ville de Paris (1990), Prix des Compositeurs de la SACEM (1991), Prix Arthur Honegger (1994), Prix du Syndicat de la Critique Musicale et Dramatique (1994), Prix Maurice Ravel (1996), Grand Prix de la Musique Symphonique décerné par la SACEM (1998) Grand Prix de la Fondation Del Duca décerné par l’Académie des Beaux-Arts (2001), Grand Prix Lycéen des Compositeurs (2012), Prix Musique décerné par la SACD (2014) et trois Victoires de la Musique Classique (compositeur de l’année, en 2005, 2010 et 2016).

Il est Commandeur des Arts et Lettres.