Sur les traces du violon Sarasate

Partager :

Du 25 au 30 octobre, l’Abbaye aux Dames a le plaisir d’accueillir en résidence le Jeune Orchestre de l’Abbaye et les « Jeunes Pousses » de la Maison Maria Casarès pour la création d’un spectacle musical ouvert à tous : Sur les traces di violon Sarasate.

 

La rencontre entre deux dispositifs jeunes talents 

Le projet « Sur les traces du violon Sarasate » est né du souhait de coopération entre les Centres Culturels de Rencontre de l’Abbaye aux Dames, la cité musicale à Saintes et de la Maison Maria Casarès à Alloue.

Au cœur de ce projet, un objectif commun aux deux CCR : aller à la rencontre des publics qui ont été particulièrement touchés après deux années où, à cause du contexte sanitaire, les propositions artistiques se sont raréfiées.

 

L’histoire du violon Sarasate 

L’histoire du violon Sarasate est découverte par Jean-Philippe Échard, conservateur en charge des instruments à cordes au Musée de la musique depuis 2014. Il a ainsi écrit une pièce, en 10 scènes et en musique, s’appuyant sur l’état actuel des connaissances de l’histoire de ce violon d’exception, dit le « Sarasate », construit par Antonio Stradivari à Crémone en 1724.

Ce violon fait partie de la collection nationale française d’instruments de musique. Il est conservé et présenté au Musée de la musique.

Un spectacle musical à la rencontre de tous les publics 

Jean-Philippe Échard a tissé un programme musical virtuose accompagnant le récit historique de ce violon tricentenaire. Quatre femmes, issues des programmes Jeunes Pousses et du Jeune Orchestre de l’Abbaye, ont été recrutées pour cette création : Sophie Bouteille (violoniste), Marion Lévêque (metteuse en scène), Aude Rouanet (comédienne), Ana Simón Hinojo (violoniste).

Cette lecture musicale s’adresse à tous les publics, dès 7 ans en séance tout public, et à partir de la 6ème en séance scolaire. La toute première représentation du spectacle aura lieu dans l’auditorium de l’Abbaye aux Dames, vendredi 29 octobre à 15h.


Ce projet bénéficie du soutien de l’État avec le dispositif France Relance.