IMG_1960 droits réservés

Clara Pertuy

Prochains évènements :
Gratuit avec réservation
Date Mon premier concertDimanche 14 juillet 2019
10:30 Auditorium de l’Abbaye
Gratuit avec réservation
Date Mon premier concertDimanche 14 juillet 2019
12:00 Auditorium de l’Abbaye

Née en 1988, Clara Pertuy débute le piano à 5 ans. Elle obtient son DEM au CRR de Nancy, entre à la Haute École de musique de Genève et parachève ses études pianistiques avec un Diplôme national supérieur professionnel de musicien, un Diplôme d’État d’enseignement, ainsi qu’une licence de musicologie au PESMD Bordeaux-Aquitaine. Dès l’âge de 14 ans, elle prend des cours de chants et chante dans des choeurs, suit des formations de comédienne et conteuse, et se produit très vite sur scène dans des domaines tels que le théâtre et le conte musical, le jazz, l’improvisation, et les polyphonies traditionnelles du monde. Elle obtient son DEM de chant lyrique en 2017 à Bordeaux dans la classe de S. Coste avant de se perfectionner avec L. Sarrazin.

Sa prédilection pour la musique ancienne l’amène à travailler avec C. Lefiliâtre, S. Fuget, J.C Candau et F. Tavernier-Vellas pour la musique polyphonique et sacrée. En 2018, elle a chanté en soliste dans ce répertoire pour des Concerts Mécénart, lors du Festival de Blaye, ou encore au concert de Noël des Petits Chanteurs de Bordeaux sous la direction d’A. Duffaure. Elle a collaboré en soliste avec des compositeurs comme C. Havel ou F. Ledroit ; Pour ce dernier, elle a créé et enregistré en Allemagne le rôle de la récitante-contralto dans sa Passion selon Saint Jean, avec R. Reimer à la tête de l’orchestre philharmonique de Rhénanie.

Devenue artiste associée à la compagnie Éclats, elle incarnera le rôle de Bagheera dans l’opéra Jungle de S. Guignard et du compositeur J.C Feldhandler au cours de la saison 2019/20, à l’Opéra de Bordeaux et de Limoges. Elle chantera en soliste des oeuvres de Kate Moore au Théâtre de Dortmund avec l’orchestre philharmonique pour le deuxième volet du Ballet Die Göttliche Komödie de Xin Peng Wang : Purgatorio.