Juan Sancho

Juan Sancho

Prochains évènements :

Né à Séville, Juan Sancho a d’abord suivi une formation de pianiste avant d’entrer à l’Escola Superior de Música de Catalunya à Barcelone pour étudier le chant dans le département de musique ancienne avec Lambert Climent, tout en bénéficiant de l’enseignement de Monsterrat Figueras. Plus tard, il a étudié avec Raphaël Sikorski (Laboratoire de la Voix à Paris) et Raúl Giménez (Barcelone).

Il a travaillé avec des chefs d’orchestre tels que Michel Corboz, William Christie, Gustav Leonhardt, Fabio Biondi, Jordi Savall, Diego Fasolis, Marc Minkowski, Andrea Marcon, Jean-Cristophe Spinosi, Richard Egarr, Christian Curnyn, Ivor Bolton, George Petrou, Leonardo García Alarcón, Riccardo Minasi, Hervé Niquet, Jan Tomasz Adamus, Václav Luks et Alan Curtis.

Sa carrière internationale l’a conduit dans les plus grands théâtres et opéras du monde : Teatro alla Scala (Milan), Teatro Real (Madrid), Théâtre Bolchoï (Moscou), Opernhaus Zürich, English National Opera (Londres), La Fenice (Venise), Théâtre national de Prague, Barbican Centre (Londres), Palais des Beaux-Arts (Bruxelles), Alte Oper Frankfurt, Auditorio Nacional (Madrid), Palau de la Música (Barcelone), Salle Pleyel, Opéra Comique, Cité de la Musique et Philharmonie de Paris, Tchaikovsky Concert Hall (Moscou), Auditori (Barcelone), Opéra National du Rhin (Strasbourg), Opéra National de Lorraine (Nancy), Lincoln Center (New York), Teatro de la Maestranza (Séville), Fundaçao Calouste Gulbenkian (Lisbonne), Oper Köln, Kursaal (San Sebastián), etc.

Juan Sancho s’est produit dans certains des festivals les plus importants d’Europe, notamment Aix-en-Provence, Salzbourg, Ambronay, Maggio Musicale Fiorentino, George Enescu, Quincena Musical de San Sebastián, Granada et Oude Muziek Utrecht.

Sa vaste discographie comprend, entre autres, Artaserse de Leonardo Vinci avec Diego Fasolis (Erato – DVD), Virtù dei strali d’Amore de Cavalli avec Fabio Biondi (Naxos) et la Trilogie de Monteverdi du Teatro Real sous la direction de William Christie et Les Arts Florissants (Dynamics et Virgin). Pour le DECCA, Juan a enregistré Catone in Utica de Leonardo Vinci (rôle-titre), Germanico in Germania de Porpora, Adriano in Siria de Pergolesi, Siroe rè di Persia de Hasse, Arminio et Alessandro de Haendel. En 2018, il a publié son premier album solo « Seven Deadly Sins » consacré à Haendel sous la direction de Jan Tomasz Adamus.

En 2023, deux nouveaux CD viennent s’ajouter à sa discographie : L’Orfeo, de Monteverdi (Naïve), dirigé par Emiliano González Toro, et l’un de ses projets les plus chers à ce jour, Human Love, Love Divine (Deutsche Harmonia Mundi) avec Nuria Rial, interprétant des airs et des duos de Haendel sous la direction de Jan Tomasz Adamus et accompagné par la Capella Cracoviensis.