Olivier Fortin commence le clavecin à l’âge de huit ans. Deux ans plus tard, il est admis au Conservatoire de Québec, dans la classe d’Anatole Gagnon. Il obtient son Prix en 1995. Il continue sa formation avec André Laberge, et obtient une maîtrise d’interprétation à l’Université de Montréal avec Réjean Poirier. Puis il vient en Europe, travailler avec Pierre Hantaï à Paris, et avec Bob van Asperen à Amsterdam. En 1997, il est finaliste au Concours International Bach de Montréal. Avec Karoline Leblanc, Il obtient un second Prix du Concours d’Orgues en Duo au Festival de Musique Ancienne de Bruges.

En 1998, il fonde et dirige Masques, un ensemble de six instrumentistes spécialisé dans la musique des XVIIe et XVIIIe siècle. Rapidement reconnue, cette formation est récompensée par le concours Early Music America Competitions, puis enregistrée et diffusée par la Société Radio Canada.

Olivier Fortin se produit dans le monde entier, avec Masques mais aussi avec le Capriccio Stravagante, Tafelmusik, Chanticleer, Les Violons du Roy, L’Akademie für Alte Musik Berlin, et avec des solistes comme Skip Sempé et Pierre Hantaï. Il est invité par de nombreux festivals, comme la Roque d’Anthéron, Aldeburgh, La Folle Journée de Nantes, mais aussi par la Cité de la Musique, le Centre Musical Baroque de Versailles. À partir de 2004, il enseigne le clavecin et la musique de chambre au Conservatoire de Musique de Québec. Sa discographie est déjà riche de près d’une vingtaine d’enregistrements produits par des labels spécialisés.