Les bouffes de Bru-zane

Les Bouffes de Bru Zane

Partager :
Date Mardi 17 décembre 2019
19:30 Auditorium de l’Abbaye

ROBERT PLANQUETTE On demande une femme de chambre
PAUL HENRION Chanteuse par amour

Ingrid Perruche, soprano
David Violi, piano
Pierre-André Weitz, mise en scène, décors et costumes

Le point commun entre ces deux opéras-bouffes ? Ce sont des commandes des théâtres parisiens des années 1870 faites à la soprano hors pair Anna Judic, la présentant seule en scène dans les situations les plus cocasses qui soient. « One woman show » avant l’heure, ces deux titres explorent toutes les facettes du café-concert parisien, allant de la femme de chambre sans-gêne à la bourgeoise jalouse.

On demande une femme de chambre
Opérette en un acte sur un livret de Pierre Véron, créée à Saint-Pétersbourg en mai 1876.
Claudine, tout juste arrivée à Paris et à la recherche d’une place de domestique, est envoyée chez Mme de Saint-Gommès pour y être embauchée. Il n’y a cependant personne au domicile de la baronne. D’abord craintive, puis de plus en plus aventureuse, la jeune postulante explore le boudoir à la recherche d’indices sur sa future patronne.

Chanteuse par amour
Opérette en un acte sur un livret de Georges Vibert et Raoul Toché, créée au théâtre des Variétés en septembre 1877.
Si la ville d’Étretat est bien calme ordinairement, elle voit affluer à la belle saison la fine fleur de la gaîté parisienne et se trouve souvent débordée par les demandes de logements. Suzanne, chanteuse de café-concert délaissée par son amant, a ainsi dû trouver refuge chez une actrice partie en tournée. Elle doit pourtant déjà faire ses valises : la propriétaire regagne ses quartiers à la fin de la journée. Suzanne finira par déballer ses cartons plutôt que de plier ses affaires : son professeur, auteur de chansons, lui a envoyé tout ce qui lui est nécessaire pour remporter des succès, des partitions aux accessoires. Quand elle a enfin trouvé l’air qui lui convient le mieux, elle est cependant interrompue par un étrange tuyau communiquant avec l’appartement du dessus…

Tarifs : 25 € tarif plein / 17 € tarif adhérent / 8 € tarif réduit / 1 € tarif jeune

Production Bru Zane France
En coréalisation avec le Théâtre Marigny